Partage des vivants

En cours jusqu'au Dim. 23 Mai

Déjà nous ne nous nourrissions que d’un sandwich pour deux, à midi. Et midi était toujours très loin ! Le soir, nous prenions un café noir dans le bistrot ouvrier des « Deux Avenues », Place Rouget-de-L’Isle. Un café noir dans un verre. Nous volions de la moutarde sur les tables que nous dissimulions dans des boîtes d’allumettes. « Le pain et la moutarde, ça a le goût de jambon ! » disait Schborn. Louis Calaferte, Partage des Vivants

Deux adolescents décident de fuir ensemble l’enfer de la zone où ils ont grandi. Mais les gens de la grande ville ne sont guère accueillants et ils sont vite confrontés à la pauvreté, la faim et la solitude, perdus dans un monde hostile où il n’y a pas de place pour eux.

Ce récit, revendiqué par son auteur comme autobiographique, est d’une puissance et d’une beauté extraordinaires. On y assiste notamment aux premiers élans du jeune Calaferte vers l’écriture. Une passion qui le sauvera d’ailleurs du chaos.

Après avoir vécu dans la marginalité jusqu’à l’adolescence, Louis Calaferte (1928-1994), écrivain français d’origine italienne, se met à écrire très tôt. Il publie Requiem des innocents en 1952, qui rencontre un grand succès. Homme d’enthousiasmes et de colères, mais aussi de réflexion, Louis Calaferte a construit une œuvre forte et personnelle. Un poète à l’écriture précise et passionnée.


Informations
Auteur, adaptation
Louis Calaferte
Comédiens
Felipe CASTRO, José LILLO
Mise en scène
Françoise Courvoisier
Lumière
Rinaldo Del Boca
Son
Nicolas Le Roy
Soutiens
Ville de Carouge
Durée
1h20
Entracte
Non