Césars, Oscars… Fin de “party”?

Alors que les 46e Césars du cinéma s’achèvent sur un nouveau malaise, on se demande si ce type de cérémonie, cocktail indigeste de gala et de meeting, ne relève pas d’une époque désormais révolue. Celle qui désignait des “meilleur.e.s” dans un domaine, l’art, qui devrait logiquement réfuter toute notion de classement et de compétitivité.

Lire la suite