Tout Woody à perdre Allen

Confrontée à la fronde des employés de Hachette aux Etats-Unis, l’autobiographie du réalisateur de Manhattan aurait pu ne jamais sortir. Un petit éditeur indépendant s’est finalement chargé de la publier. En France, c’est Stock qui a acquis les droits de “Soit dit en passant”. Mais l’ouvrage, qui revient amplement sur les rapports de l’auteur avec Mia Farrow, aurait tout aussi bien pu porter le titre de son 6e film: Guerre et Amour .

Lire la suite