STAGE FABRICATION DE MARIONNETTE

Théâtre des Marionnettes de Genève

Fabrication d’une marionnette de table sur le thème d’un animal imaginaire.

L’ensemble des créations des participants pourra constituer une parade de créatures improbables. Cette proposition nous permettra d’aborder différentes techniques de construction que j’utilise dans les projets artistiques divers que j’intègre en tant que créatrice de marionnettes.
A partir du dessin que vous réaliserez le premier jour du stage, nous déterminerons ce qui est en mousse sculptée et ce qui est en cordes à piano. En effet nous créerons cet animal afin que les volumes pleins (mousse souple sculptée) s’assemblent avec une volume creux (cordes à piano soudées ou assemblées).
Les têtes, pattes, ailes,queues….seront sculptées en mousse à matelas et le corps en tiges métalliques qui une fois assemblées donneront naissance à un volume creux.
Le corps nous permettra également d’inventer des systèmes d’articulations utiles à la mise en mouvement de notre créature. Pour se faire nous mixerons deux techniques : la brasure (soudure au chalumeau) et l’assemblage en utilisant des noeuds de bandes du lycra. Et pour finir l’ensemble de nos volumes seront réunis par une peau de lycra cousu qui unifiera les différents matériaux.
Je trouve intéressant de mixer ces deux approches du volume.
L’une se construit par la ligne, comment des tiges peuvent devenir un corps rigide et creux comme des trais de crayon donnent naissance à un dessin en 3 dimensions.
Et l’autre en enlevant de la matière. Pour cela la mousse à matelas permet d’accéder assez rapidement à une forme sculptée et sa souplesse peut être intéressante pour le mouvement. Souplesse et rigidité cohabiteront dans cet être inventé.

Judith Dubois

Depuis plus de 20 ans, la plasticienne installée dans la Drôme crée des marionnettes, des masques et des accessoires pour des metteurs en scène aux inspirations et aux univers très variés : Johanny Bert, Christophe Rauck, Cécile Backès, Isabelle Matter, Gilbert Barba, Fatna Djahra, Pierre Guillois, Simon Delétang, Robert Sandoz… Elle invente, fabrique ces objets de scène en recourant à de nombreuses techniques et matériaux : sculpture, ferronnerie, couture, peinture, … Variété de matériaux mais aussi d’esthétique, de couleurs, d’univers…
Son parcours
Après des études en Arts appliqués, et diverses formations en masques et prothèses pour la scène, peinture décorative et PAO, Judith noue ses premières collaborations artistiques aux ateliers du TNP, dans la réalisation de décors. Durant 4 années elle participe aux créations de Roger Planchon en tant que peintre.
Elle travaille en parallèle comme scénographe pour des compagnies régionales : Compagnie Janvier, Compagnie Premier Acte, Compagnie Traverse… puis durant 9 années en tant qu’assistante au théâtre du Peuple à Bussang, pour les créations de Christophe Rauck et Pierre Guillois. Elle travaille également avec Lardenois et compagnie dès 2004 sur la création des décors et accessoires.
Sa rencontre avec Emilie Valentin et le Théâtre du Fust en 2001 l’amène à la fabrication de marionnettes (Philémon et Baucis, Merci pour elle, L’homme mauvais). Elle collabore avec la Clinquaille/Christophe Roche (Papa est en Bas, Z, Chansons pour briser la coquille, Polar, dans ma maison) le Théatre l’Articule/Fatna Djahra (Super Elle, Après l’Hiver, Comme suspendu). Elle développe ce travail avec Johanny Bert pendant 11 ans (plus d’une douzaine de créations dont Parle moi d’amour, Krafff, Alphonsine, L’Opéra de quat’sous, Les orphelines, Hansel et Gretel, le Goret, Patoussalafoi, De passage, Peer Gynt et le Petit Bain et la nouvelle ronde)., ainsi que la Cie O’Navio / Alban Coulaud pour Le garçon qui ne parlait plus. Elle rejoint l’équipe de la compagnie Arnica / Emilie Flacher pour Eskandar le spectacle de la 13ème promotion des élèves de l’ESNAM de Charleville Mézière. Elle rencontre Isabelle Matter du Théâtre de Marionnettes de Genève pour deux créations (Tombé du Nid et Tropinzuste) et participe au laboratoire de recherche sur la marionnette à fil en mai 2022.
Elle aborde le travail du masque et de la prothèse à partir de 2005, travaille avec Gilbert Barba sur les spectacles de Petite Louise, Ubu roi et Moman. Elle crée également des masques pour la Cie 1er Acte (Erendira), puis pour Johanny Bert (Ceux d’en face et Ceux d’ailleurs), le TNG / Nino D’Introna (Jojo au bord du Monde), le TGP et Théâtre du Nord /Christophe Rauck (Têtes rondes et têtes pointues, Phèdre, La faculté des rêves et dissection d’une chute de neige), la comédie de Béthune / Cécile Backès (Requiem), la comédie de Valence / Richard Brunel (Avant que j’oublie), Le Préau / Fabrice Melquiot et Paulines Sales (Quand j’étais Charles et Camiski ou l’esprit du sexe), pour L’outil de La ressemblance / Robert Sandoz (Le Bal des voleurs et Le soldat et la ballerine) et pour Thierry Romanens et Le trio A’3 (Et j’ai crié Aline).
Elle réalise les décors de Nour pourquoi n’ai je rien vu venir , Chnops et Léonie est en avance pour le centre dramatique des Villages du Vaucluse / Gilbert Barba. Elle retrouve le travail de peinture et sculpture pour le décor du Prince de la terreur /Brico jardin et Paul Desveaux au théâtre Amstramgram à Genève. Ainsi que pour le Théatre du peuple Hamlet / Simon Delétang.
En 2021 La scène conventionnée La Mégisserie a consacré une exposition présentant son travail et ses oeuvres depuis 15 ans : Judith Dubois, Objets de rêves.


A propos du stage
Prix

CHF 900

Adresse

salle de répétition Marionnettes de Genève , Boulevard Helvétique 9

1205 Genève (GE)

Date

Du mardi 6 décembre 2022 au samedi 10 décembre 2022

Horaires : 10h-18h


Contact
Nom

Aline Di Maggio

Téléphone fixe

+41022073106