Anthropologie.13.ch

Du Mer. 01 Juin au Sam. 04 Juin

Le GdRA accompagne la Classe 2022 de l’école des Teintureries pour un laboratoire théâtral pluridisciplinaire. Prenant appui sur les paysages d’enfance et le terroir familial, les étudiant·e·s, avec les artistes Christophe Rulhes et Julien Cassier poursuivent la fabrication d’un récit de soi et de l’autre et créent leur spectacle de fin d’études.

Treize jeunes personnes ayant grandi, vécu ou vivant en Suisse racontent des souvenirs liés à des paysages proches ou lointains et à des attachements intimes et familiers. Dans l’urgence de l’engagement physique, elles disent des appartenances à des vallons, des villes, des montagnes et des lieux, des deuils, des disparitions, des créations et des continuités. Elles disent des passages où meurent les chèvres en Sibérie, se transmettent ou pas les vignes dans le Valais, se créent des musiques urbaines et des cultures afro-helvètes à Zurich, vivent des rencontres à Genève ou à Lausanne, avec un amour, un arbre ou une station de métro. Cette pluralité de vie s’expose au fil d’une mise en scène favorisant l’adresse directe et ouverte, la présence brute et engagée, à partir de textes portés par leurs autrices et auteurs, dans un flot de mouvements, de danses et de musiques, où des temps réellement vécus sont rejoués et parfois dialogués à plusieurs. Cette auto-anthropologie scénique emprunte tant au rituel villageois qu’au théâtre occidental et cherche des états de transe collective par la médiation du corps et de la parole. Ainsi, dans des éclats de singularités biographiques, la danse, jusqu’à l’épuisement, va se nouer aux mots.


Informations
Mise en scène
Le GdRA, Christophe Rulhes, Julien Cassier
Durée
1h30
Entracte
Non