arrow_back

Compagnie Métamorphoses

La Compagnie Métamorphoses a été créée en 2007 par Elidan Arzoni. Elle propose des spectacles avec des points de vue qui questionnent nos existences et nos relations avec autrui. Dans ce sens, elle s’attache à mettre en évidence ce qui relie universellement l’œuvre aux spectateurs. Afin de donner toute sa résonance au texte et au propos de l’auteur, elle évite volontairement les effets scéniques superflus et s’appuie sur une dramaturgie qui creuse en profondeur. Cela se traduit sur le plan esthétique par une approche contemporaine radicale et épurée de la scénographie. La direction d’acteurs cherche à produire un jeu concret empreint d’intensité, de sobriété et de profondeur humaine. La compagnie œuvre également à stimuler l’imaginaire du spectateur, à le rendre actif en lui proposant du signifiant à la place de l’illustration et en l’incitant ainsi à lire le spectacle. Enfin, les productions de la Compagnie Métamorphoses s’adressent à un public le plus large possible, que celui-ci soit néophyte ou chevronné en matière théâtrale.

À ce jour, la Compagnie Métamorphoses a présenté 11 spectacles, tous mis en scène par Elidan Arzoni :

– Soeurs, de Pascal Rambert, au Théâtre du Galpon en 2020
– Momo, de Sébastien Thiéry, au Théâtre Alchimic en 2019
– La Grande et fabuleuse histoire du commerce, de Joël Pommerat, au Théâtre du Grütli en 2018
– Contractions, de Mike Bartlett, au Théâtre Alchimic en 2017
– Clôture de l’amour, de Pascal Rambert, au Théâtre du Grütli et au Théâtre Les Salons en 2016
– La Vérité, de Florian Zeller, au Théâtre Alchimic en 2014
– Les Liaisons dangereuses, de Christopher Hampton d’après Choderlos de Laclos au Théâtre Alchimic en 2013
– « Art », de Yasmina Reza, au Théâtre Alchimic en 2012 (repris au Théâtre Alchimic et au Théâtre de l’Orangerie en 2013)
– La Leçon, d’Eugène Ionesco au Théâtre Alchimic en 2011
– Dans la solitude des champs de coton, de Bernard-Marie Koltès, au Théâtre T/50 en 2010
– Huis clos, de Jean-Paul Sartre, au Théâtre T/50 en 2008

Hors compagnie, Elidan Arzoni a fait sa première mise en scène lyrique avec Romeo und Julie de Georg Anton Benda pour l’Opéra de Chambre de Genève en 2018

Copyright image de couverture : ©Elisa Murcia Artengo